Reconversion professionnelle | Mes conseils pour la réussir

Reconversion professionnelle | Mes conseils pour la réussir

Si j’ai décidé d’écrire un article sur la reconversion professionnelle, c’est que ce domaine m’est particulièrement familier. J’ai changé plusieurs fois de métier dans ma vie et les expériences que j’ai vécues me permettent aujourd’hui de savoir ce qu’il faut faire et ce qu’il faut éviter.

On peut vouloir se reconvertir pour différentes raisons. Cependant, que vous ayez subi un licenciement ou un burn-out, ou que vous soyez simplement lassé d’exercer votre profession actuelle, réussir une reconversion professionnelle demande une excellente préparation.

1. Listez les raisons qui vous poussent à envisager une reconversion professionnelle

raisons-reconversion-professionnelleSe lancer dans une nouvelle carrière est toujours un pari sur l’avenir. Cela demande de fournir des efforts et d’avoir les moyens financiers pour supporter une baisse de revenus parfois importante pendant que vous vous formerez.

Avant de vous décider, vous devez donc prendre le temps de faire la liste des raisons qui vous incitent à envisager une reconversion professionnelle.

Vous devez être certain que vos motivations sont valables. Ainsi, si vous venez d’être licencié et que la branche dans laquelle vous travailliez est en difficulté, cela peut être un motif admissible.

Par contre, si vous envisagez une reconversion professionnelle uniquement parce que l’ambiance au bureau n’est pas bonne et que les tâches qui vous sont actuellement confiées sont inintéressantes, alors ce n’est pas une raison suffisante. Il sera préférable de chercher un nouvel employeur, plutôt que de remettre en question vos compétences professionnelles.

2. Faites un bilan de compétences pour vous orienter dans votre reconversion professionnelle

bilan-compétences-reconversionÀ moins d’avoir une idée très précise sur votre nouvel avenir professionnel, je vous conseille de faire un bilan de compétences. Il se déroule en trois phases.

La première phase permet de mettre à jour vos attentes, votre projet (si vous en avez déjà un en tête), vos atouts pour réussir et vos contraintes.

La deuxième phase se déroule en deux temps : un temps d’investigation, puis de confrontation.

Vous passerez des tests de personnalité, d’orientation et de compétences, ce qui permettra de cerner votre profil et d’identifier vos intérêts professionnels. Puis vous ferez le tour de toutes vos compétences déjà acquises (savoir-faire, savoir et savoir-être).  Cela sera également le moment d’apprécier votre système de valeurs et votre potentiel intellectuel.

Viendra ensuite le temps d’appréhender l’environnement socio-économique de votre ou de vos zones ciblées. En effet, il ne servirait à rien de vous aider à déterminer un métier qui vous correspond, si les débouchés sont peu nombreux.

La troisième phase est celle de la formalisation de vos objectifs (en général, on se concentre sur deux projets). Il convient alors de voir quels sont les moyens qui devront être mobilisés pour vous permettre de les atteindre.

3. Avant de vous lancer dans votre reconversion professionnelle, prenez le temps d’étudier toutes les pistes qui vous sont suggérées

La fin d’un bilan de compétences ne signifie pas forcément qu’il faut vous lancer tête baissée dans les projets qui sont ressortis en premier.

Il est donc important de le mettre de côté pendant quelques jours. Puis vous reprendrez tous les résultats aux tests que vous avez passés, le portfolio de compétences que vous avez constitué au cours de ce bilan et les conclusions auxquelles vous êtes parvenu. Vous reverrez ainsi l’ensemble avec un œil neuf.

Durant ce nouveau tour d’horizon, vous allez peut-être vous rendre compte que vous avez omis de parler de certaines de vos compétences, ou bien de certains de vos désirs. Face à un inconnu, il n’est pas toujours facile d’être rapidement à l’aise. Un bilan de compétences requiert plusieurs rendez-vous au cours desquels vous allez vous sentir de plus en plus en confiance. Mais le temps s’écoule vite et lorsqu’arrive l’heure du dernier entretien, il se peut que vous n’ayez pas exprimé tout ce que vous ressentiez.

4. Rencontrez des personnes qui exercent le métier de votre future reconversion professionnelle

La théorie est une chose, mais la réalité est souvent très différente. Il est donc important que vous vous plongiez dans le quotidien d’une personne qui exerce le métier auquel vous vous destinez. Vous pourrez ainsi en voir les avantages et les inconvénients. Se confronter à ce qui vous attend avant de vous lancer dans votre reconversion professionnelle peut être décisif dans un sens ou dans l’autre.

5. Vérifier l’adéquation des nouvelles contraintes avec votre vie personnelle et familiale

Ce point est particulièrement important à prendre en compte si vous avez des obligations familiales incontournables. Se reconvertir professionnellement est toujours une décision qui bouleversera temporairement votre univers. C’est pourquoi il est nécessaire de vérifier certains points avant de vous engager. Vous devez donc vous poser les questions suivantes, sachant que cette liste n’est pas exhaustive :

  • Le métier que j’envisage d’exercer est-il compatible avec ma vie familiale ?
  • Les horaires de travail dans cette activité seront-ils acceptables ?
  • Le salaire que je peux espérer à mes débuts sera-t-il suffisant pour faire face à mes obligations financières ?
  • Suis-je prêt à occuper un poste de novice dans ma nouvelle profession ?

Toutes ces questions n’ont pas pour objectif de vous décourager, mais uniquement de vous éviter de faire fausse route.

6. Déterminez votre futur statut : salarié ou travailleur indépendant

Vous étiez salarié et vous rêvez d’entreprendre ? C’est un excellent choix, mais il faudra prendre en compte de grands changements dans votre façon de travailler. Je ne vais pas m’étendre ici sur ce sujet et je vous promets très prochainement un article entièrement dédié à cette thématique.

7. Investissez dans la bonne formation

À présent, votre projet de reconversion professionnelle est bien avancé. Il ne vous reste plus qu’à choisir la formation la mieux adaptée. Certaines d’entre elles sont très coûteuses, mais il existe différentes solutions pour les financer. Je reviendrai également sur ce sujet plus en détail prochainement.

8. N’hésitez pas à vous faire aider par un coach pour réussir pleinement votre reconversion professionnelle

reconversion-coach-développement-personnelSe reconvertir professionnellement a souvent pour conséquence de franchir différentes étapes émotionnelles qui peuvent vous faire passer de l’enthousiasme au doute, voire à l’angoisse de l’échec. C’est tout à fait normal et c’est le cas de la majeure partie de ceux qui entreprennent. Mémoriser de nouvelles notions, chercher un employeur ou démarcher pour trouver des clients… Voilà autant d’actions qui vous font sortir de votre zone de confort, ce qui est à la fois excitant et déroutant. C’est donc le moment ou jamais d’apprendre à positiver et à cultiver sa confiance en soi.

Si vous avez le sentiment que vous êtes un peu perdu et lassé, il ne faut pas hésiter à vous faire aider par un coach en développement personnel. Il saura vous encourager pour atteindre votre objectif et vous soutenir dans les périodes difficiles que vous traverserez.

Si vous le souhaitez, faites-moi part en commentaire de vos interrogations ou de vos doutes, je vous répondrai avec plaisir.

Belle reconversion professionnelle et à très bientôt !

 

 

 

Cet article a 2 commentaires

  1. Merci pour ces conseils extrêmement judicieux ! En effet, la reconversion professionnelle est tentante, mais comme toute période transitoire, elle peut être semée d’embûches et de désillusions (je parle de vécu, bien sûr !). Une aide extérieure est un sérieux atout qui peut rendre les tumultes bien moins intenses ! Bravo pour cet article que j’aurais aimé trouvé plus tôt 🙂

    1. Michèle DAVID

      Merci, Jess, pour ce commentaire chaleureux.

Laisser un commentaire