Scénario de vie gagnant | Deuxième partie

Scénario de vie gagnant | Deuxième partie

Dans l’article « Scénario de vie gagnant – 1re partie », je vous ai expliqué comment désamorcer le côté négatif des injonctions parentales « Sois parfait » et « Sois fort ». Dans cette deuxième partie, je vais vous expliquer comment vous libérer des trois injonctions « Dépêche-toi », « Fais plaisir » et « Fais des efforts » pour écrire votre scénario de vie gagnant.

Comment désactiver le côté négatif de l’injonction « Dépêche-toi » pour écrire votre scénario de vie gagnant

Si vous avez pris connaissance du texte « Injonctions parentales – Positif et Négatif », vous avez pu vous rendre compte de l’impact qu’à cette injonction sur un jeune enfant. C’est une petite phrase que certains d’entre vous ont entendue beaucoup trop souvent. C’est malheureusement le lot d’un grand nombre d’enfants dont les deux parents travaillent. C’est ainsi que tous les matins, ils sont soumis à ce même message contraignant qui a pour objectif de les faire aller plus vite pour ne pas mettre toute la famille en retard. Petit à petit, ils prennent l’habitude de se presser dans tout ce qu’ils font avec le risque de commettre des erreurs. C’est le cas de l’écolier qui ne prend pas le temps de bien lire l’énoncé d’un problème et qui s’aperçoit soudain qu’il a oublié de prendre en compte une donnée. Quelques années plus tard, entré dans la vie active, il enverra à un potentiel employeur une lettre de motivation parsemée de fautes d’orthographe, parce qu’il n’aura pas pris le temps de se relire.

Votre situation actuelle

Dépêche-toi et scénario de vie gagnantLe côté négatif de cette injonction, quand elle est systématiquement exécutée à la lettre, est de vous faire agir comme si tout devait être fait dans l’urgence. Pour vous, le plus important est de terminer chaque tâche le plus vite possible. On vous décrit comme une personne impatiente et sans cesse agitée. Vous faites partie de ceux qui confondent vitesse et précipitation. Vous avez tellement peur de ne pas finir à temps que vous gâchez souvent la qualité de votre travail par un manque de finalisation. En quelque sorte, vous êtes à l’opposé du « Sois parfait » !

Votre rapport aux autres est aussi touché par cet excès de rapidité. Vous appliquez la même règle à votre entourage, que ce soit vos amis ou vos collègues de bureau. Vous leur mettez en permanence la pression, car la lenteur est quelque chose qui vous agace.

Ce que vous devez faire

Comme dans toute injonction parentale, il y a un côté positif. Vous êtes une personne qui peut œuvrer dans l’urgence sans être stressée. C’est un atout important dans la vie que nous menons aujourd’hui et qui tend toujours à nous faire aller plus vite. Toutefois, vous devez apprendre à hiérarchiser les tâches que vous devez accomplir et prendre le temps de les classer par ordre d’urgence. Si certaines d’entre elles nécessitent d’être absolument effectuées dans la journée, votre aptitude à travailler rapidement vous sera très utile. Par contre, certaines obligations ne sont pas forcément à terminer dans les heures qui suivent. Choisissez-en une qui n’a pas une date limite proche. Vous devez juste prendre la décision de l’exécuter en prenant votre temps, sans vous presser. Comme vous ne risquez pas de sombrer dans la procrastination, il n’y a aucun risque que vous oubliiez de l’accomplir ! Cela ne sera peut-être pas facile à réussir du premier coup, mais je vous assure que vous obtiendrez un bien meilleur résultat. Vous ne gaspillerez plus votre énergie à tout vouloir mener tambour battant.

Ce que vous allez gagner

Je vais vous conter une anecdote qui illustre bien ce que je vous dis. Un jour, j’invite une connaissance à déjeuner et je choisis de servir des œufs au lait comme dessert. Quand elle voit arriver le plat, elle s’extasie sur la texture et me confie qu’elle n’a jamais réussi à en faire, alors qu’elle suit la recette à la lettre. Étonnée, car je sais que cet entremets est facile à faire, je lui demande comment elle procède et je comprends qu’elle déverse en une seule fois le lait bouillant dans le récipient contenant les œufs battus en omelette. Je lui fais remarquer que ce n’est pas tout à fait ce qui est indiqué dans la recette. Elle m’avoue alors qu’elle pensait que c’était la même chose que de verser le lait petit à petit et surtout que cela était nettement plus rapide ! Et oui, elle allait plus vite, mais c’était toujours raté.

Comment désactiver le côté négatif de l’injonction « Fais plaisir » pour écrire votre scénario de vie gagnant

Cette injonction présente un côté positif qui n’est pas négligeable, puisqu’elle vous permet d’être parfaitement adaptable à toutes les situations. Vous êtes une personne facile à vivre, car vous êtes toujours d’accord sur tout. Le seul problème c’est qu’à force de ne jamais oser contredire quiconque, vous risquez de perdre votre pensée critique. Faire plaisir à ses parents est une chose, faire plaisir à l’ensemble des personnes qui vous entourent en est une autre.

Votre situation actuelle

Fais plaisir et scénario de vie gagnantVous êtes une personne sympathique et très conviviale. Avec vous, on est certain de ne pas entrer en conflit étant donné que vous ne donnez jamais VOTRE opinion, mais que vous suivez celle des autres au gré des rencontres. Vous répétez à qui veut l’entendre que cela n’a pas vraiment d’importance et qu’il vaut mieux garder ses amis plutôt que de s’opposer lorsqu’on n’est pas d’accord. Vous vous comportez comme un caméléon et cela finit parfois par énerver votre entourage. On vous a peut-être déjà demandé : « Mais enfin qu’est-ce que tu penses vraiment de… ». Cette question vous met en souffrance et pour vous sortir de cette situation, vous répondez en souriant que ce sujet ne vous intéresse pas vraiment.

Le deuxième côté négatif de cette injonction c’est qu’elle vous pousse à vous soucier des autres au-delà du raisonnable. Vous êtes toujours prêt à secourir un ami que vous pensez en détresse, même sans qu’il vous le demande et vous prenez alors le risque de devenir envahissant.

Ce que vous devez faire

Tout d’abord apprendre à exprimer vos opinions. Bien évidemment, il n’est pas question que le « Fais plaisir » se transforme en « Sois désagréable ». Votre changement de comportement consiste simplement à cesser d’acquiescer systématiquement aux propos des autres, lorsque vous n’êtes pas d’accord sur leurs positions. Vous pouvez parfaitement avoir un avis sur un sujet et en faire part, si l’on vous le demande, sans attendre que tout le monde pense comme vous. 

Pour sortir du deuxième côté négatif de cette injonction qui vous entraîne souvent dans ce que l’on appelle le triangle dramatique où vous jouez le rôle du sauveteur, vous devez apprendre à réfléchir avant de vous lancer au secours de l’autre. Posez-vous trois questions avant d’intervenir :

  • La personne que je veux aider m’a-t-elle demandé quelque chose ?
  • Ai-je réellement les compétences pour l’aider ?
  • Et enfin, ai-je vraiment envie de l’aider ?

Si vous répondez un seul non à ces trois interrogations, alors renoncer à vous immiscer dans sa vie.

Ce que vous allez gagner

Cela pourra surprendre votre entourage, surtout au début, mais vous verrez qu’avec le temps, vous y prendrez un certain plaisir et comme vous bénéficiez du côté positif de cette injonction, vous resterez la personne agréable que vous êtes. En conservant ces petits gestes d’attention que vous faites naturellement, vous continuerez à maintenir une excellente ambiance dans votre famille, à votre travail et avec vos amis. La grande différence c’est que vous garderez votre aptitude à la diplomatie tout en préservant votre propre identité. Vous ne serez plus prise dans des situations inconfortables en voulant aider tout le monde et tout le temps. Par contre, vous resterez l’ami sur qui l’on peut compter en cas de coup dur.

Comment désactiver le côté négatif de l’injonction « Fais des efforts » pour écrire votre scénario de vie gagnant

Voilà une injonction que nous avons tous entendue dans notre enfance, notre adolescence et même notre vie d’adulte, assortie des remarques suivantes :

  • la vie n’est pas facile ;
  • la réussite ne s’obtient qu’au prix d’efforts et de sacrifices ;
  • si tu ne fais pas d’effort, tu n’arriveras jamais à rien.

C’est vrai que sans effort, il n’est pas facile d’obtenir ce que l’on souhaite, mais là encore une obéissance absolue à cette injonction peut faire de vous une personne rigide qui ne se permet aucune dérogation et qui dévalorise ceux qui ne mettent pas autant d’énergie qu’elle pour toucher au but.

Votre situation actuelle

Sois fort et scénario de vie gagnantVous menez tout tambour battant et vous ne demandez jamais l’aide de quiconque. Ce qui vous intéresse c’est surtout les efforts qu’il faut déployer pour dépasser les écueils qui se dressent sur votre route. Vous ne redoutez aucune difficulté et vous vous épuisez à vouloir aller tout droit alors qu’il serait peut-être plus efficace de contourner certains problèmes.

La réalisation d’un objectif n’est pas votre priorité, ce qui compte c’est de prouver aux autres qu’avec de la volonté, on peut y arriver. Il faut que les tâches auxquelles vous vous attelez soient complexes et demandent de gros efforts. Votre plus grand risque est de gaspiller beaucoup d’énergie sans aller au bout des choses puisque votre but initial est surtout de vous dépasser. Ainsi même si vous parvenez à obtenir le résultat escompté, cela se fait sans aucun plaisir. À force de rechercher les complications, vous devenez pointilleux et vous êtes contre-productif.

Ce que vous devez faire

Vous avez des qualités essentielles pour réussir. Vous devez cependant ne pas pousser ces qualités dans leur extrême et cessez de prendre du plaisir uniquement dans les choses qui vous résistent. Restez tenace, mais abandonnez l’entêtement et gardez toujours en vue le bienfait que vous recherchez. Vous découvrirez qu’il est parfois plus intéressant de ne pas vouloir à tout prix soulever des montagnes et de se satisfaire de ce qui peut être obtenu avec des efforts mesurés. Deux questions à vous poser avant d’entreprendre quoi que ce soit de complexe : l’enjeu en vaut-il la chandelle ? À quoi cela me servira-t-il de m’épuiser dans les efforts si je peux trouver des solutions qui me simplifient l’existence ?

Ce que vous allez gagner

En cessant de toujours choisir la voie la plus ardue, vous ne plongerez pas pour autant dans la facilité, car ce n’est vraiment pas votre style. Vous continuerez à vous investir dans ce que vous faites, mais vous ne perdrez plus de vue la finalité et vous pourrez enfin profiter pleinement de vos réussites.

Nous voici arrivés au terme de ces injonctions parentales qui sont finalement des messages contraignants qui font partie de toute éducation digne de ce nom. Vous avez compris qu’elles ne sont pas à rejeter totalement, mais qu’elles ont toutes un côté positif et un côté négatif. À présent il vous reste à étudier votre comportement, à rééquilibrer vos manières de penser et d’agir. C’est ainsi que vous commencerez réellement à écrire le scénario de vie gagnant que vous méritez.

Partager l'article :
  •  
  •   
  •   
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Fermer le menu